Virtual office

Knowledge @ ESCP Europe

Cross-cultural Management

Typologie des espaces de travail partagés

Le Combi-Office

Comme son nom l’indique, il vise à combiner deux types d’espaces de travail : de très petits bureaux individuels (4 à 6m²) permettant l’isolement et la concentration, réunis autour d’une large surface collective organisée pour le travail en groupe d’une équipe. L’originalité du combi-office réside dans cette alternance d’espaces de travail non partagés (les petits bureaux cloisonnés) et d’espaces de travail partagés (salles de réunions, espaces de travail plus vastes et collectifs, etc.). En ce sens, l’on peut dire qu’il s’agit de la forme de bureaux partagés la moins « aboutie ». Le combi-office permet de réduire les coûts liés à l’occupation d’un bureau individuel, en diminuant la surface locative par individu. L’occupant du bureau est enclin à quitter régulièrement cet espace de travail exigu, soit pour aller chercher un dossier ou pour discuter avec ses collègues dans les espaces collectifs. Il est en effet impossible d’organiser une communication à plusieurs à l’intérieur de ces espaces de travail individuels.

.

Le Hot-Desking

Il consiste à créer un espace collectif comportant une ou deux dizaines de bureaux ouverts, et à affecter cet espace à une cinquantaine d’individus. Le mode de gestion est le même que celui utilisé dans les bibliothèques publiques, sur la base du « premier arrivé, premier servi ». Pour que ce système puisse fonctionner, il faut homogénéiser les postes de travail, puisqu’il est impossible de savoir à l’avance qui va s’y installer. Ces espaces de travail sont prévus pour des utilisations de courte durée, d’où l’utilisation de l’adjectif « hot » (chaud, brûlant) indiquant qu’il s’agit d’espaces de travail où l’on ne s’attarde pas. Le concept de hot-desking n’est applicable qu’à un nombre limité d’individus et de postes de travail car on peut difficilement imaginer plusieurs centaines de personnes errant chaque matin dans les couloirs à la recherche d’un espace de travail libre où ils pourraient s’installer.

.

Just-in-Time Office

Ce concept permet de gérer une population nomade importante. Il repose sur un système de réservation sophistiqué, permettant aux utilisateurs d’occuper, pour des périodes relativement courtes, différents espaces de travail (bureau cloisonné, bureau ouvert, salle de réunion, etc.). La terminologie de « just-in-time » a été empruntée au domaine de la gestion de production, comme le souligne l’un des associés interrogés lors de notre enquête : « les espaces virtuels sont la traduction, pour les espaces de travail, du concept de ‘juste à temps’ en production ».

.