Abstract

This article looks at the history of business schools and identifies specific characteristics that are common to European management schools. On the basis of these characteristics, European management is subsequently defined as a cross-cultural, societal management approach based on interdisciplinary principles.

In a final step, a closer look is taken at how European business schools should prepare their students for the unique European management context. It is suggested that such schools should provide courses on cross-cultural management and courses explaining the interdependencies between the private and the public sector, offer students opportunities to experience other cultures over the course of their studies, and teach management from an interdisciplinary and practically-oriented perspective.


Creating a European Identity through Social Media

Cross-cultural Management

Qu'est-ce qu'est le Management Européen ? Analyse à l'aide de l'histoire des écoles de commerce

.

Andreas M. Kaplan
Professeur de Marketing et de la Communication

Avec environ 50 pays et plus de 60 langues parlées, l'Europe se positionne clairement à l’échelle de la diversité culturelle. L'Union Européenne promeut activement une économie multilingue et donne un accès aux informations à tous les citoyens européens, dans leur propre langue. Dans ce contexte, on peut légitimement s’interroger sur la relation entre cette multitude de cultures et langues et la naissance du "Management Européen"? Si elle existe, quelles connaissances spécifiques devraient être transmises aux futurs dirigeants des Business School européennes ?

En étudiant l'histoire des écoles de commerce, on note que les écoles de commerce européennes disposent de caractéristiques communes, qui les distinguent de leurs pendants aux Etats-Unis. Très concrètement, les programmes scolaires des premières écoles de commerce en Europe intégraient, dès leurs débuts, l'enseignement et l'apprentissage des langues étrangères. Ce n'était pas le cas à l'autre bout de l'Atlantique. Sur cette base, le management européen est défini comme "un management interculturel et sociétal fondé sur une approche interdisciplinaire".

Ensuite, l'évolution historique donne des indications sur la méthode des écoles de commerce européennes pour préparer leurs étudiants au contexte unique du management en Europe. Il est suggéré de proposer des cours sur le management interculturel ainsi que des cours explicitant les liens entre le management privé et public. De plus les enseignements devraient suivre une approche interdisciplinaire et pratique, sans oublier l’opportunité pour les étudiants de découvrir d'autres cultures durant leur parcours estudiantin.

Au-delà du contenu pédagogique, les Business Schools européennes et américaines se différencient également par leurs méthodes d'enseignement. Tandis que ESCP Europe, par exemple, initie l'usage des jeux de simulation pédagogique, inventés par son co-fondateur Vital Roux, la Harvard Business School introduit l'approche des études de cas. Il existe des études empiriques qui montrent que les écoles de commerces européennes valorisent davantage les projets professionnalisants, les stages, et l'apprentissage par l'action en comparaison avec les écoles américaines.

On peut prévoir un futur très optimiste pour l'enseignement supérieur du management européen, notamment grâce à son attirance pour l’international, dans les prochaines années – le résultat de la globalisation et donc d'un besoin accru de compétences dans l'interculturel. Des défis et enjeux tels que la diversité culturelle apparaissent sur les curricula des Business Schools européennes depuis très longtemps et ce, du fait de la place de l’Europe, offrant un maximum de diversité culturelle en un minimum de distance géographique.

 

Kaplan, Andreas M. (2014) European management and European business schools: Insights from the history of business schools, European Management Journal, 32(4), 529-534.