ESCP Europe > Medios y Noticias > Noticias y Newsletter > News single


Compartir
| Más

miércoles 07 febrero 2018

Retour sur la conférence du Professorship KPMG in International Corporate Governance

2017 : année record pour les "proxy fights" ? 

100 millions de dollars de communication auprès des actionnaires auront été nécessaires à Procter & Gamble pour contrebalancer l’issue d’un vote soutenu par les proxy advisors.

Les investisseurs et les agences de conseil en vote mettent maintenant de plus en plus, au-delà de la corporate governance, la stratégie et la RSE au centre de leurs préoccupations. Ces dimensions sont-elles bien intégrées par les émetteurs dans leur communication et leurs interactions avec les investisseurs ?

L’influence d’ISS, Glass Lewis ou Proxinvest en France ont poussé le Management à sortir de la confidentialité des conseils d’administration pour engager des discussions avec leurs actionnaires en amont des assemblées générales. Le dialogue direct entre grands investisseurs et émetteurs est-il aujourd’hui inévitable ? Quels sont ses risques et les moyens de les réduire ?
De nouveaux moyens sont maintenant mis en place par les sociétés de gestion pour étudier en interne les résolutions qui vont être proposées aux assemblées générales.
Mais cette initiative sera-t-elle suffisante pour contrebalancer l’influence bien établie des proxy advisors sur l’issue des votes des actionnaires ? Le dialogue actionnarial est-il aujourd’hui suffisamment développé et structuré ?

Dans la perspective de la prochaine saison des assemblées générales annuelles, Patrick-Hubert Petit, associé KPMG et Président de l’Audit Committee Institute France et David Chekroun, Professeur de droit à ESCP Europe, KPMG Professorship in International Corporate Governance ont accueilli le 7 décembre 2017

  • Loic Dessaint, Directeur Général de Proxinvest
  • Tony Fratto, Ancien Deputy Press Secretary, White House, associé fondateur Hamilton Place Strategies 
  • Cedric Lavérie, Head of Corporate Governance à Amundi Asset Management
  • Jean-Florent Rérolle, Managing Director de Morrow Sodali, ancien Associé de KPMG Corporate Finance 
  • Eliane Rouyer-Chevalier, Administratrice du Cercle de la Compliance, Présidente du comité d’audit du Groupe Legrand
  • Eric Thomas, Directeur Juridique Groupe Lagardère

Revivez les débats   

L'essentiel en 5 points clés : 

- The evolution of shareholders activism in the past decade in the US context?
Visualisez la vidéo-interview de Tony Fratto, Ancien Deputy Press Secretary, White House, associé fondateur Hamilton Place Strategies

- Les modalités de l'activité de proxy sollicitor dans la corporate governance des sociétés cotées
Visualisez la vidéo-interview de Jean-Florent Rérolle, Managing Director de Morrow Sodali, ancien Associé de KPMG Corporate Finance

- Le rôle de l'AMF dans la réglementation des échanges directs (émetteurs, investisseurs et proxies)
Visualisez la vidéo-interview de Eric Thomas, Directeur Juridique Groupe Lagardère

- Fluidité des échanges entre émetteurs de titres et corps actionnarial
Visualisez la vidéo-interview de Eliane Rouyer-Chevalier, Administratrice du Cercle de la Compliance, Présidente du comité d’audit du Groupe Legrand

- Quel dialogue direct entre émetteurs de titres et grands investisseurs ?
Visualisez la vidéo-interview de C​édric Lavérie, Head of Corporate Governance à Amundi Asset Management

 

Pour aller plus loin, téléchargez ici le dossier constitué pour l'événement 

 Pour en savoir plus sur ce Professorship

<- Volver a: News