Partager cette page
| Plus

Corps professoral

BONNIER
Carole BONNIER
Doctorat ès Sciences de gestion

Professeur associé
Financial Reporting and Audit (FRA)
Campus : Paris

Biographie

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, Carole Bonnier, Agrégée d’Economie et de Gestion est également titulaire d’un Doctorat en Sciences de Gestion.
Dans le cadre des ses activités au sein du corps professoral permanent de ESCP Europe, elle a été Directeur Scientifique du Mastère Spécialisé « Management de la performance opérationnelle et financière » et du MBA Executive ESCP-EAP&nbsp - (weekly track). Elle a lancé, en septembre 2007 en partenariat avec l’IFACI, le Mastère Spécialisé Executive « Contrôle interne et maîtrise des risques ». Ses domaines d’enseignement sont la comptabilité, le contrôle de gestion et la finance d’entreprise.
Carole Bonnier est membre de la European Accounting Association et de l’Association Française de Comptabilité. Elle a rédigé de nombreux ouvrages en comptabilité financière et en contrôle de gestion, notamment Comptabilité financière des groupes (en collaboration), Gualino éditeur, février 2006&nbsp - et Contrôle de gestion et pilotage de la performance (en collaboration), janvier 2008 chez Gualino éditeur.
Ses centres d’intérêt sont l’appropriation des outils de contrôle de gestion par les managers et plus généralement le pilotage de la performance des entreprises complexes (banques, organisations publiques&nbsp - : hôpitaux). Ses domaines de recherche portent principalement sur la gestion hospitalière et les réseaux de soins.
Elle intervient dans de nombreux séminaires de formation en comptabilité et en finance d’entreprise pour les clients de la Division Corporate de ESCP-EAP (Hermès, SGCIB, BHFM, Merck, Carrefour, SEB, PPR, Commissaires priseurs&nbsp - ...) Elle a notamment développé des modules sur-mesure de formation-conseil consacrés à la finance pour des managers opérationnels non financiers et au&nbsp - pilotage des entreprises complexes pour des dirigeants d’entités stratégiques.