ESCP Europe > Media & News > News & Newsletter > News single


Partager cette page
| Plus

mardi 10 octobre 2017

Equilibre relationnel et risques psycho-sociaux dans le métier de consultant : une ethnographie au sein d’un cabinet de conseil en stratégie et management

Thomas SORREDA, doctorant du programme ESCP Europe, soutiendra sa thèse dans le cadre de l'Ecole Doctorale de Management Panthéon-Sorbonne.

Titre: "Equilibre relationnel et risques psycho-sociaux dans le métier de consultant : une ethnographie au sein d’un cabinet de conseil en stratégie et management"

Cette soutenance est publique et se tiendra le 23 octobre à 9h30, ESCP Europe, salle 4310.

Directeur de Recherche :

Rapporteurs :

  • PR Véronique CHANUT, Professeur, Université Paris II – Panthéon Assas
  • PR Aline SCOUARNEC, Professeur, IAE de Caen, Université de Caen

Suffragants :

  • PR Frank BOURNOIS, Professeur, Directeur d’établissement d’enseignement supérieur ESCP Europe
  • PR Frédérique ALEXANDRE – BAILLY, Rectrice de l’académie de Dijon, Chancelière des Universités
  • PR Florent NOËL, Professeur, IAE de Paris, Université de Paris I – Panthéon Sorbonne
  • M. Philippe AUTHER, Consultant – Associé, Kea&Partners

Résumé :

Comment les consultants en stratégie et management pensent-ils et vivent-ils leur carrière ? Ce secteur très dynamique du conseil en stratégie et management est à la fois critiqué, peu connu du grand public et pourtant il attire de nombreux jeunes diplômés, souvent pour quelques années seulement. Perçu bien souvent comme un accélérateur de carrière par les candidats, il nous a semblé intéressant d’étudier la réalité au travail de cette activité valorisée par les jeunes sortant des grandes écoles comme par les employeurs.

Les interrogations qui portent sur cette activité concernent les méthodes utilisées, la valeur ajoutée des cabinets de conseil et les recommandations qu’ils effectuent qui sont accusées de générer des complexités au sein de leurs clients. Grâce à des approches en lien avec la sociologie des organisations et l’ethnographie, nous avons tenté d’apporter un éclairage innovant sur cette pratique à partir d’une immersion totale d’un an au sein d’un cabinet de conseil en stratégie et organisation. D’un point de vue méthodologique, nous proposons un dispositif d’entretiens que nous avons appelé les «entretiens continus». Cette méthodologie permet à la fois de bénéficier des avantages des récits de vie classiques et la poursuite de l’entretien par diverses formes (mails, sms, messages vocaux) nous offre la possibilité d’un regard réflexif de la personne interviewée sur son discours.

Quatre thèmes principaux structurent ce travail : la diversité des activités de conseil (1), la souffrance au travail chez les consultants (2), la relation au pouvoir dans une activité de conseil (3) et enfin la gestion des carrières chez les consultants ( 4).

Les résultats de cette thèse permettent de mettre la lumière sur différents thèmes. Dans un premier temps, on constate que l’illusion initiale, masquée par le fait que le conseil est une activité qui attire et qui est proche des lieux de décisions, laisse rapidement place, chez les jeunes recrutés, à une désillusion professionnelle. Ensuite, notre travail permet d’éclairer le rapport ambigu en terme de management qui peut exister dans une relation de « mentorat » entre juniors et seniors ou managers, en particulier lorsque celle-ci s’effectue dans un cadre où le coach et le coaché sont dans des relations qui peuvent être à la fois hiérarchiques et hors-hiérarchie. Par ailleurs, en considérant les apports de ce travail de recherche dans le cadre de la gestion des ressources humaines, nous montrons les dimensions dynamiques de la motivation, qui est évolutive en fonction des enjeux de carrière et du déroulement de l’activité au sein du cabinet. Enfin, notre thèse nous permet d’explorer les modalités de la souffrance au travail sévissant dans un milieu de jeunes cadres motivés. Nous considérerons cette souffrance comme paradoxale dans la mesure où elle affecte des individus exerçant un métier valorisé pour lequel ils ont pu effectuer de nombreux efforts pour y accéder.

<- retour vers News