Share this page
| More

Thursday 11 February 2016

Faire de l'Incertitude une Bonne Nouvelle - Table Ronde du Club Executive ESCP Europe

 

L’incertitude peut être un levier formidable de créativité car elle nous force à réinventer nos modes d'action :

 

L'incertitude, fréquente par nature dans les projets, est aussi un espace de liberté

Pour faire face aux incertitudes, il est recommandé d’ouvrir un espace de liberté dans un cadre clairement défini. Le cadre aide à convaincre les décideurs, l’espace de liberté à recapitaliser sur l’enthousiasme des salariés, à leur donner de l’autonomie. Il s’agit de faire baisser le niveau d’autocensure : pour stimuler en interne les capacités d'innovation, il faut d'abord les "autoriser" ! Il est nécessaire d’éduquer les managers à questionner leur organisation et de donner aux salariés une marge de manœuvre pour développer des idées, aller au-delà de leur champ d’action habituel et stimuler leur curiosité et leur engagement.

 

L’incertitude contrebalancée par le « crowdsourcing »

Cette approche mise sur le « retour sur engagement » (ROE) plutôt que sur le « retour sur investissement » (ROI) : se reposer sur une équipe, croiser les regards, tirer avantage de la diversité des talents tend à faire émerger des compétences nouvelles. Cela peut se traduire par la mise en place d’une veille collective, de plateformes où les salariés peuvent évaluer et s’associer aux projets innovants, porteurs de création de valeur. Pour animer cette mise en réseau, il y a besoin de « community managers » qui assurent l’intelligence connective au sein de l’organisation.

 

Gérer l’incertitude en trouvant son point d’équilibre

Cet équilibre est à trouver entre une organisation précise et la faculté d’adaptation aux situations imprévues : la réactivité est de mise pour absorber les chocs.

 

Répondre à l’incertitude en osant prendre des risques

On passe ici d’une logique de planification à une logique de pari : le statu quo est mortifère, tandis que l'expérimentation est précieuse pour revisiter la proposition de valeur. Il s’agit de mettre de nouvelles idées sur la table et de les tester rapidement. Cette capacité à croire dans un marché émergent peut notamment se traduire par l’ouverture d’une ligne de budget dédiée aux « idées bizarres ».

 

« On n’est pas à l’abri d’un coup de bol ! », comme diraient nos intervenants. Cultivons l’art de la sérendipité !

 

Pour aller plus loin, retrouvez le Blog Educpro du Professeur Fourcade sur :

http://blog.educpros.fr/francois-fourcade/

<- Back to: News