Share this page
| More

Tuesday 29 April 2014

Soutenance de Thèse de Doctorat : "L’Organizing de l’avantage concurrentiel : Une étude sur l’orchestration des ressources dans l’industrie du vaccin"

Sébastien Picard, étudiant du programme doctoral ESCP Europe soutiendra publiquement sa thèse de Doctorat en Sciences de Gestion, le 12 mai 2014, dans le cadre de l'Ecole Doctorale de Management Panthéon-Sorbonne.
Titre de la thèse : "L’Organizing de l’avantage concurrentiel : Une étude sur l’orchestration des ressources dans l’industrie du vaccin".


Sous la direction du Professeur Jean-Philippe Bouilloud.

Jury

Rapporteurs :

  • Xavier LECOCQ, Professeur des Universités, IAE Lille, Ecole Universitaire de Management
  • Philippe VERY, Professeur, HDR, EDHEC Business School


Suffragants :

  • Laure CABANTOUS, Professeur Associé, CASS Business School
  • Régis COEURDEROY, Professeur, ESCP Europe
  • Anne GRATACAP, Maître de Conférences, HDR, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Philippe MONIN, Professeur, HDR, EM Lyon Business School

 

Résumé :

Après 30 ans d’hégémonie en management stratégique, n’est-il pas nécessaire de remettre en question le concept d’avantage concurrentiel ? La plupart des entreprises s’accrochent à l’idée qu’une des clefs du succès repose sur la capacité à développer un avantage concurrentiel durable. Pourtant, ces dernières années ont été le témoin de la chute d’entreprises iconiques que l’on croyait trop grandes pour échouer. D’autres, parmi les plus grandes, font appel aux gouvernements pour éviter la faillite. Alors que notre monde contemporain semble au contraire vivre en accélération permanente, on ne peut que légitimement se poser la question des ressorts organisationnels permettant aux entreprises de survivre et d’atteindre leurs objectifs économiques et sociaux. Récemment, le courant de recherche sur l’orchestration des ressources a proposé de reconsidérer la création durable d’un surplus de valeur comme le résultat du développement et de l’exploitation d’une série d’avantages concurrentiels temporaires. Cette thèse se propose d’effectuer un bond ontologique et épistémologique supplémentaire en donnant aux processus la primauté sur l’identité des phénomènes afin de saisir pleinement les dynamiques
institutionnelles, concurrentielles, organisationnelles et inter-individuelles qui sous-tendent l’orchestration des ressources. À travers une étude ethnographique au coeur de la fabrique de la stratégie d’une entreprise mondiale, leader de l’industrie du vaccin, nous souhaitons revenir sur le concept d’avantage concurrentiel pour mieux en explorer les dimensions processuelles et, par conséquent, temporelles afin de comprendre les mécanismes de synchronisation de ces différentes dynamiques dans la création de valeur. Nous proposons en particulier d’introduire le concept de loci de synchronisation comme les lieux, les moyens et les moments pour connecter, déconnecter et reconnecter un ensemble de flux d’actions stratégiques, convergeant avec les dynamiques environnementales. Notre thèse contribue ainsi à la littérature sur l’avantage concurrentiel en proposant d’aborder ce concept comme un mode d’ « être dans le temps » de l’entreprise.

Mot clefs : Avantage concurrentiel, Orchestration des Ressources, Théories des Ressources et compétences, Temps, Herméneutique, Ethnographie et Industrie Pharmaceutique et du Vaccin


Ab
stract :

The organizing of the competitive advantage: An empirical study of the resource orchestration in the vaccine industry

After 30 years of hegemony in Strategic Management, has the time come to question the concept of competitive advantage? Most of the firms still hold the idea that one key success factor is the ability to obtain a sustainable competitive advantage. However, the past few years have seen the fall of iconic firms that we believed too big to fail. Others, among the biggest, have required governmental cash injections to avoid going bankrupt. It therefore appears that we need to further our inquiries about the organizational mechanisms allowing firms to achieve their economical and social objectives in an ever accelerating world. Recently, the research stream on resources orchestration argues for the need to reconsider superior performances as the result of the development and exploitation of a series of temporary competitive advantages. This dissertation suggests going one step further by taking an ontological and epistemological leap in order to give the primacy to processes over the identity of things. This ontological reversal would help to seize the institutional, competitive, organizational and inter-individual dynamics underlying the resources orchestration. Through an ethnographic study of a multinational enterprise leading the vaccine industry, we aims to come back to the ontological roots of the competitive advantage to consider its temporal dimension and shed light on the mechanisms that allows synchronizing those dynamics in the process of creating value. We propose specifically to introduce the concept of loci of synchronization as the spaces, means and times to connect, disconnect and reconnect several strategic flows of actions, and organize their convergence with the environmental dynamics. This dissertation therefore contributes to the competitive advantage literature by arguing that this concept is the firm’s way of « being-in-time ».

Key words: Competitive Advantage, Resources Orchestration, Resource-Based Theories, Time, Hermeneutic, Ethnographic Study and Pharmaceutical & Vaccine Industries

<- Back to: News