Share this page
| More
Tuesday 20 July 2010

5 étudiants issus d’un BTS de Bondy et de l’IUT de Bobigny (93) intègrent ESCP Europe

Grâce au dispositif « Double Ascension », 11 jeunes issus de BTS et DUT de Seine Saint-Denis (93) et titulaires d’un bac technologique ou professionnel ont bénéficié durant un an d’un cursus aménagé qui leur a permis de suivre une licence en sciences de gestion à l’Université Paris 13, tout en préparant leur entrée à ESCP Europe. Sur les 11 jeunes accompagnés, 10 ont obtenu leur licence et 5 ont réussi à intégrer cette prestigieuse école. Ils seront 20 l’année prochaine à suivre le programme de Licence aménagée Paris 13 – ESCP Europe.

Un dispositif tripartite inédit : lycée -université -grande école

Pour Pascal Morand, directeur général de ESCP Europe, « le fait de travailler ensemble, sans se poser la question d'être « grande école » ou « pas grande école », génère un climat de confiance dont bénéficient les étudiants. ESCP Europe croit beaucoup aux admissions directes et aux passerelles. Mais il ne suffit pas de le décréter. Il faut ensuite le mettre en oeuvre, et cela implique des dispositifs très poussés, beaucoup de temps ». Philippe Destelle, professeur d’économie au Lycée Jean Renoir de Bondy et coordinateur bénévole, avec son collègue Olivier Delmas, des expérimentations sociales de cet établissement, partage l’avis de Pascal Morand : « le succès de ces opérations est basé sur l’accompagnement individualisé sur-mesure et le fait que trois établissements situés à différents échelons de la chaîne éducative se fassent confiance pour avancer ensemble ».

Cibler les oubliés de l’égalité des chances

« Décréter qu'à 17 ou 18 ans, tout est réglé, c'est le drame de ce pays », explique Pascal Morand. Et d’ajouter, à propos de la polémique sur les quotas de boursiers dans les grandes écoles : « Quotas ou pas quotas, un tel système fige tout, très jeune. Il faut absolument inventer des moyens de récupérer les autres talents plus tard ou d'une autre manière ». Alors que les opérations type Cordées de la Réussite menées par les grandes écoles se concentrent davantage sur les lycéens avant leur bac, « Double Ascension » offre une seconde chance à des jeunes titulaires d’un BTS ou d’un DUT, pour qui l’orientation est déjà souvent jouée et qui n’envisagent pas d’entrer dans une grande école prestigieuse. Parmi les admis, Nabil Aoudjit, 22 ans, étudiant issu du BTS, confesse « J’avais entendu parler des « Sup de Co », mais je ne connaissais pas plus que ça, et je ne connaissais pas ESCP Europe. Je ne sais pas trop ce qui m’attend maintenant… ».

Une procédure d’entrée spécifique pour les 11 participants

Cette année, les 11 jeunes de « Double Ascension » ont été invités à préparer une licence en sciences de gestion à Paris 13. Ils ont suivi 80% de leurs cours à l’Université, et 20% à ESCP Europe, pour des séances renforcées en statistiques, langues vivantes et culture générale. Parmi eux, 10 étudiants ont obtenu leur licence et 7 ont été pré-sélectionnés à l’admission à ESCP Europe. Ils ont passé trois examens oraux spécifiques pour tester leur motivation et leur niveau en langues vivantes. 5 ont été finalement admis. Selon Frédérique Alexandre-Bailly, Doyenne du corps professoral de ESCP Europe qui dirige la mission Diversité de l’école, « créer une procédure d’entrée spécifique était indispensable, sinon ils n’auraient pas pu franchir l’étape décisive du concours. Mais il est hors de question qu’on leur donne un diplôme au rabais. Ils sortiront de ESCP Europe avec le même niveau que les autres ». Les frais de scolarité seront pris en charge par l’école.

Valoriser les exemples de réussite et poursuivre la dynamique     

Selon Philippe Destelle, « depuis 2003, début de nos différentes expérimentations sociales avec Science Po, le nombre d’étudiants du lycée Jean Renoir qui entrent dans les grandes écoles a été multiplié par 4. Grâce aux exemples de réussite il y a moins d’autocensure. Le dispositif est chaque année mieux rôdé. ». Nawal Hamiche, 23 ans, étudiante diplômée du DUT n’a pas été reçue à ESCP Europe. Mais elle a envoyé sa candidature à plusieurs masters universitaires et s’est présentée aux concours d’autres écoles de commerce. « Cela m’a donné envie de continuer mes études. J’ai d’ailleurs ajouté ma participation à « Double Ascension » dans mon CV ! ». Consciente des limites quantitatives de l’exercice – le dispositif doit rester sur mesure pour être efficace - ESCP Europe souhaite valoriser le succès de « Double Ascension », pour impulser une dynamique et encourager d’autres institutions à mettre en place des partenariats similaires.

 

Contacts presse :
Tristan Horreaux, Agence Noir sur Blanc, 01 41 43 72 87
Emmanuelle Tessier-Solaz, ESCP Europe, 01 49 23 20 16

<- Back to: News