Share this page
| More
Friday 28 November 2014

La transformation digitale en entreprise : à la frontière entre numérique et humain

Pour sa nouvelle édition, le Club Executive de ESCP Europe a rassemblé des professionnels et des académiques autour de la "transformation digitale en entreprise".

Alors que 74% des entreprises interrogées par l’étude "The State of Digital Business 2014" affirment disposer d’une stratégie digitale, de nombreux dirigeants n’ont pas intégré cette dimension dans leur organisation.

Une erreur selon les participants à ce Club Executive, experts en la matière. Car, même si les dirigeants sont conscients de l’importance de la digitalisation, il s’agit d’instaurer une démarche globale qui modifie les pratiques managériales et l’organisation en profondeur.

Le Club Executive de ESCP Europe a souhaité mettre en lumière la fonction Ressources Humaines et les bonnes pratiques d’intégration du digital en entreprise.

La discussion, modérée par Delphine Manceau, Directrice de la Division Corporate de l’école, était animée par Frédéric Fréry, Dean de l’Executive MBA et Professeur de stratégie à ESCP Europe, Bénédicte David, Directrice Transformation et Opérations chez ORANGE, Stéphane Distinguin, PDG de FABERNOVEL et Président du Pôle de compétitivité CAP DIGTAL, Justin Derbyshire, Directeur de USERADGENTS, et Philippe De Vaugiraud, Responsable du Département Développement RH & Formation de REUNICA.

"Ce Club Executive, qui réunissait nos clients et partenaires proches, a mis en lumière les implications profondes du digital sur la manière de manager les équipes, et la manière dont il transforme les approches RH et les politiques de formation. Il a été l’occasion d’échanges avec nos professeurs et avec nos partenaires sur les questions-clés à se poser pour mettre en place une culture digitale." Delphine Manceau, Directrice de la Division Corporate de ESCP Europe.

Les participants s’accordent sur le fait que le digital transforme fondamentalement les attentes des clients, ces derniers attendant des services plus rapides, plus personnalisés et plus engageants. Le digital a fortement développé l’appétence pour l’innovation. C’est d’ailleurs dans cette perspective que ESCP Europe et FaberNovel lancent ensemble en janvier le nouveau programme Stege "Réussir à innover" pour analyser la manière dont les entreprises peuvent innover mieux et plus dans notre environnement digital.

Un bouleversement qui touche également le management. Selon Frédéric Fréry, Dean de l’Executive MBA et Professeur de stratégie à ESCP Europe, "le management est une pratique coûteuse. 27 % de la masse salariale est accaparée par le management. Nous pouvons faire l'économie de cette considérable dépense. Nous disposons désormais d'un autre moyen d'additionner les intelligences individuelles et de mener à bien des projets collectifs, un moyen utilisé par plus de 3 milliards d'individus sur la planète, à faible coût, que nous avons presque tous en permanence dans la poche : Internet. On peut ainsi anticiper que la numérisation des entreprises va permettre de remplacer une grande partie de l'infrastructure managériale par des pratiques collaboratives et 2.0, qui sont tout aussi efficaces et surtout beaucoup plus efficientes."

Le débat s’est orienté vers la question de la sur-digitalisation. Un consensus auprès des participants : digitalisation ne signifie pas déshumanisation. Selon Justin Derbyshire, les ressources humaines doivent opter pour une "démarche agile", à savoir, entrer dans une phase d’évolution de la stratégie digitale tout en instaurant un véritable dialogue avec toutes les parties prenantes de l’entreprise.

Bénédicte David, Directrice Transformation et Opérations, ORANGE : "Dans une entreprise, la mixité des modes d’interaction permet une bonne digitalisation. Je ne pense pas qu’il faille se méfier de la sur-digitalisation, on note souvent que, plus il y a de la digitalisation dans une équipe, plus elle manifeste le besoin de se retrouver en non-virtuel. La digitalisation, quand elle est mise en place de manière cohérente, renforce les équipes."

L’Exemple de ORANGE et du dispositif de digitalisation mis en place
Chez Orange, la digitalisation a été entamée par une approche en phase avec la stratégie de l’entreprise, en trois axes : la digitalisation de la relation-clients, la transformation du business model de la division B to B, la création et la mise en place d’un programme interne permettant de former les employés par le digital, d’adapter les équipements ainsi que les process internes.

Découvrez le compte-rendu de l’événement : http://escpeuro.pe/11SyiuF

 

 


Contact presse :
Florie-Anne Hoff, Chargée de communication Campus de Paris,
01 49 23 27 89

<- Back to: News