Share this page
| More
Monday 31 May 2010

Première thèse binationale à ESCP Europe

Le 28 mai 2010, sur le campus Berlin de ESCP Europe, a eu lieu la soutenance de la première Thèse binationale franco-allemande, en association avec l’Ecole Doctorale EOS (Economie, Organisations et Société) de l’Université Paris Ouest Nanterre dont ESCP Europe est membre. L’étudiante allemande Judith Eidems a obtenu le  diplôme du programme doctoral allemand et le titre de Docteur en Sciences de Gestion.

Une cotutelle est un accord de double diplôme suivi au niveau doctoral. De tels accords peuvent être conclus entre les deux institutions associées, le candidat au doctorat et les maîtres de thèse du candidat. L’accord de cotutelle régit l’inscription, le suivi et l’évaluation de la thèse doctorale du candidat.
Un accord de cotutelle doit toujours être conclu au niveau de l’individu, mais des accords institutionnels de cotutelle peuvent voir le jour.
Le candidat reçoit un diplôme de chacune des institutions.

La thèse de Judith Eidems, rédigée en allemand, s’intitule en français : « La standardisation globale et l’adaptation locale dans la gestion des ressources humaines internationales - une analyse théorique et empirique sur la base de la Dynamic Capabilities Perspective ». La thèse a été suivie par le Prof. Dr Marion Festing, professeur de Gestion des Ressources humaines et de Management interculturel sur le campus de Berlin de ESCP Europe, et par le Prof. Dr Loïc Cadin, professeur de Gestion des Ressources humaines sur le campus de Paris.
Depuis plus de 15 ans, Judith Eidems entretient des liens privilégiés avec la France. Au cours de son master en sociologie à l’Université de Trier, elle est partie étudier à Toulouse et à Montpellier. Cadre supérieur en Ressources humaines à TNS Infratest, l’institut d’études de marché basé à Munich, elle « cherchai(t) un programme doctoral qui (lui) permettrait de faire des recherches au niveau international et éventuellement de partir travailler à l’étranger. De plus, (elle a) à coeur d’accroître la coopération académique entre la France et l’Allemagne. »

« Cette première Cotutelle de ESCP Europe renforce notre identité européenne. C’est un label de qualité pour l’excellence universitaire », a déclaré le Prof. Dr Marion Festing lors de la soutenance de thèse. Le Prof. Dr Loïc Cadin a ajouté : « Une cotutelle implique par définition plusieurs institutions. Et ce n’est jamais facile à organiser. Tout au long de la procédure de mise en place, j’ai beaucoup apprécié la compréhension et le soutien de l’Ecole Doctorale EOS de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Nous avons dû élaborer un protocole qui concilie les législations française et allemande. C’est un défi intéressant et un exercice pratique de gestion des ressources humaines
internationales.
»

Contact presse : Emmanuelle Tessier-Solaz, 01 49 23 20 16

<- Back to: News