Share this page
| More

Monday 03 December 2007

Soirée Débat de l'Ecole de Paris le 3 décembre 2007 à 19 heures

La prochaine soirée-débat de l’École de Paris du management portera sur :
Les pôles de compétitivité, une démarche paradoxale ?
par

  • Sergio ARZENI
    Responsable du programme Développement économique et création d’emplois locaux – OCDE
  • Luc  ROUSSEAU
    Directeur général des entreprises au Minefe
  • Pierre VELTZ
    Professeur, École nationale des Ponts et Chaussées
  • Henri VERDIER
    Vice-président, Cap Digital Paris Région

Débat animé par Michel BERRY, École de Paris du management

Brève présentation de la séance

Michael Porter a popularisé l'idée que les clusters sont à la source de la compétitivité des territoires. Face au durcissement de la concurrence, les pouvoirs publics français ont lancé en 2005 un appel à projets en vue de la création de "pôles de compétitivité", qui a suscité un engouement tel que 71 pôles ont été labellisés au lieu des 10 à 15 envisagés, et que 1,5 milliard d'euros sur trois ans y a été consacré au lieu des 750 millions initialement prévus. Mais il y avait au départ plusieurs paradoxes. Les clusters se sont souvent construits dans la durée, en partant d'initiatives locales : les districts italiens au cours des siècles, la Silicon Valley en plusieurs décennies. Comment créer d'en haut et rapidement des pôles compétitifs ? Ne pouvait-on redouter un poids excessif de l'État, une attitude opportuniste d'acteurs attirés par des guichets richement dotés, une difficulté d'associer les PME, ou encore une dérive vers un système labellisant des projets de R&D pour l'État ? Est-on en passe de surmonter ces obstacles ? Les pôles de compétitivité seront-ils la manifestation d'un nouveau French Paradox ?

<- Back to: News