Share this page
| More

Thursday 28 November 2013

Soutenance de Thèse de Doctorat : "La construction de la relation managériale : le manager et son supérieur"

Magali Ayache, étudiante du programme doctoral ESCP Europe soutiendra publiquement sa thèse de Doctorat en Sciences de Gestion, le 29 novembre 2013.

Titre de la Thèse : "La construction de la relation managériale : le manager et son supérieur"

Sous la direction du professeur Hervé Laroche.

Jury :

  • Pr. Florence Allard-Poesi, Université Paris-Est Créteil, rapporteur
  • Pr. Géraldine Schmidt, IAE de Paris, rapporteur
  • Pr. Jean-Philippe Denis, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • Pr. Hervé Dumez, Directeur de Recherche CNRS, Ecole Polytechnique

Résumé :


Partant du constat que la littérature isole le manager de la hiérarchie ou se focalise sur la relation hiérarchique descendante, cette thèse vise à comprendre la construction de la relation hiérarchique ascendante entre le manager et son supérieur, en termes de dynamique et de qualité de la relation. Une démarche compréhensive reposant sur une méthodologie qualitative et abductive à deux coups est retenue. Deux campagnes d’entretiens semi-directifs avec vingt puis vingt-six managers d’organisations, de niveaux hiérarchiques et de fonctions variés sont menées. La première porte sur les questions d’autonomie et de rendu de compte et permet de faire émerger un modèle, réutilisé dans la seconde campagne. Un codage multithématique est réalisé. Il apparaît que le manager se montre très actif dans la construction de la relation avec son supérieur. Plusieurs phases de la relation, séparées de points de basculement, sont identifiées : (1) la phase de mise en route et d’apprentissage (durant laquelle le manager met en place des stratégies permettant de réduire l’incertitude quant aux attentes souvent floues du supérieur sur les tâches à accomplir et sur le mode de fonctionnement) ; (2) la phase d’établissement d’une confiance négative (caractérisée par des interactions peu fréquentes et peu développées, un feedback inexistant et un investissement minimal du manager dans la relation) ou positive (relation riche et auto-entretenue, se développant souvent sur le plan affectif et bien vécue par le manager) et (3) une phase de détérioration éventuelle.

Mots clés : Management, Manager, Relation hiérarchique ascendante, Confiance, Méthodologie qualitative, Leader-member exchange.

 

Managers and their bosses: Building the managerial relationship

Abstract:

While academic literature focuses either on managers that are isolated from the hierarchy or on downward relationships, this doctoral research investigates the dynamics and the quality of the upward hierarchical relationship between a manager and his/her boss. A comprehensive research based on a qualitative and abductive double-loop methodology is conducted. We use two series of interviews with, respectively, twenty and twenty-six managers from various hierarchical levels and organizations. The first one examines autonomy and accountability issues. It leads us to propose a model of managerial relationship building on which second-stage interviews rely. We show that managers devote time and effort to building the relationship with their bosses. We identify a set of stages in which turning points mark the passage from one stage to another: (1) a seeding and learning stage during which the manager develops strategies aimed at reducing uncertainty about the superior’s expectations and way of functioning ; (2) the establishing of a “negative” (characterized by scarce interactions, low feedback and decreasing willingness of the manager to invest in the relationship) or “positive” trust (interactions are frequent and the relationship is emotionally-driven and self-sustaining) and (3) a potential decline stage.


Keywords: Management, Manager, Hierarchical relationship, Upward relationship, Trust, Qualitative methodology, Leader-member exchange.

    <- Back to: News