Share this page
| More

Tuesday 22 November 2016

L'intuition comme mise à l'épreuve de la construction de sens. Le cas de la réalisation cinématographique

Nora Meziani, Doctorante du programme ESCP Europe, soutiendra sa thèse le 29 novembre 2016 à 14h30, dans le cadre de l'Ecole Doctorale de Management Panthéon Sorbonne.

Titre : "L'intuition comme mise à l'épreuve de la construction de sens. Le cas de la réalisation cinématographique"

Cette soutenance est publique et se tiendra le mardi 29 novembre 2016 à 14h30 en salle 4310.


Jury :

Directeur de Recherche :


Rapporteures :

  • Mme Florence ALLARD-POESI, Professeure des Universités, Université Paris-Est Créteil
  • Mme Ann LANGLEY, Professeure titulaire, HEC Montréal


Suffragants :

  • Mme Laure CABANTOUS, Professeure, Cass Business School, City University
  • M. Patrick GILBERT, Professeur des Universités, IAE Paris I Panthéon-Sorbonne
  • Mme Yvonne GIORDANO, Professeure des Universités, Université de Nice Sophia-Antipolis


Résumé :
L’intuition a longtemps été reléguée au rang de phénomène mystérieux voire paranormal, dénué de toute scientificité. Pourtant, depuis quelques décennies, la psychologie cognitive, les neurosciences, l’économie et la gestion s’y sont intéressées. Les travaux ont permis de cerner davantage la nature de l’intuition, son fonctionnement, ainsi que son intérêt, permettant d’assigner à l’intuition une légitimité dans le champ scientifique. Néanmoins, la littérature sur l’intuition en sciences de gestion peine à traduire et à inscrire cet héritage des neurosciences et de la psychologie cognitive au sein d’enjeux organisationnels tels que la légitimité et la communication, pourtant majeurs dans les contextes collectifs. Nous prenons appui sur une perspective de construction du sens (sensemaking), processus par lequel les individus construisent une ou des significations à travers des interprétations d’une situation inhabituelle ou déconcertante. L’intuition étant mystérieuse, incompréhensible et indicible, elle peut être déroutante pour les individus et déclencher un besoin d’explication : elle met à l’épreuve la construction de sens. Cette thèse cherche ainsi à explorer comment les individus font sens de leurs intuitions. Plus précisément, quels éléments façonnent le processus de construction de sens des individus in situ (i.e., lorsqu’ils ont une intuition) et ex post (i.e., lorsqu’ils parlent de leurs expériences d’intuition) ? Cette thèse explore le cas de la réalisation cinématographique, à l’aide d’entretiens et d’observations en situation de tournage et de montage. Ce faisant, nous soulignons comment l’intuition peut s’inscrire dans des processus communicationnels liés à une action organisationnelle. Nous montrons tout d’abord par quelles modalités le corps peut matérialiser l’intuition pour la traduire au monde et la transformer afin de la communiquer de manière légitime. Nous mettons également en
lumière le rôle des abstractions mentales, en particulier de la figure de l’hypostase, dans le partage de ses intuitions.

Mots-clés : Intuition, sensemaking, réalisation cinématographique

<- Back to: News