alertAlert suspicious messages affecting higher education institutionsalert
We have been informed of a suspicion of massive phishing on illegal collection of school fees during the summer period. Phishing is a fraudulent technique used by hackers to retrieve generally banking or personal information. Before making any miscellaneous online payments or tuition fees, we invite you to be very careful and check the URL source (domain name) to ensure that you are on an official and secure site. Also check the sender's name in your emails and make sure that the spelling is correct. ESCP Europe will never ask you for personal information (username, secret code...) by e-mail. REMINDER: rules for protecting your access codes your passwords are strictly reserved for personal use, their conservation is under your responsibility.
OK

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.

Close

Les cadres du Groupe BPCE, apprentis artistes pendant 3 jours avec l’Institut Jean-Baptiste Say
 

Après la SACEM, Orange, Canon, La Redoute… c’est au tour des managers du Groupe BPCE de profiter du formidable impact du séminaire Improbable.

Du 14 au 16 mai, se tenait la 3ème promotion. Second module d’un programme certifiant qui en compte 6, celui-ci a la particularité de se dérouler en grande partie au sein de l’Ecole Pro du Centre Georges Pompidou (lien vers le communiqué presse sur le partenariat ESCP Europe / Centre Georges Pompidou).
Un lieu donc particulièrement propice à la mise en résonance de l’art et de l’entrepreneuriat.
Marion Laporte, Directrice de l’Ecole Pro et Sylvain Bureau, Professeur ESCP Europe et Directeur Scientifique de l’Institut Jean-Baptiste Say partagent la même conviction qu’ "un dialogue entre artistes et entreprises doit s’établir pour mieux appréhender les transformations sociétales."

En créant en 2011 le séminaire Improbable, Sylvain Bureau accompagné de l’artiste plasticien Pierre Tectin guident les cadres et dirigeants grâce à un processus structuré autour de 4 piliers : une méthode agile (pour la gestion de projets), un prototypage rapide (pour tester sans risque une idée), un raisonnement effectual (pour faire face à l'incertitude) et le détournement pour que chacun puisse "créer" et participer ainsi à l'histoire de demain.
Apprendre à désapprendre, c’est l’un des objectifs de ce séminaire. Les compétences au mieux, changent ou deviennent obsolètes. Plus qu’avoir des idées aujourd’hui, un manager, un entrepreneur… doivent avoir un esprit critique leur permettant de penser la complexité.
Il ne s’agit pas tant de faire mieux ce que vous faites, mais questionner les valeurs qui guident ce que vous faites. La normalité d’hier et aujourd’hui le sera-t-elle toujours demain et après-demain ?

"De nombreuses analogies peuvent être mises en évidence entre les pratiques artistiques et les enjeux de l'entreprise, les défis auxquels fait face l'artiste valent pour la réalisation d'une œuvre aussi bien que pour la création d'un projet innovant en entreprise. La pratique artistique implique de travailler avec un objectif flou, composer avec des contraintes de moyens, passer de l'idée à sa matérialisation, expliquer son travail auprès d'une audience... " expliquent Sylvain et Pierre.

Au vernissage du 16 mai, point d’orgue du module de 3 jours, les participants sont unanimes : 
"Sortir des modèles convenus", "changer de perception", "se laisser emmener ailleurs", "sortir de sa zone de confort"...

Improbable Institut Jean Baptiste Say
   
"Un module qui demande beaucoup d’énergie, dans lequel le cheminement passe par des moments de doute, de grande complexité… mais toujours dans la bienveillance", raconte par exemple Nathalie Michel, participante du Crédit Foncier.
Matthieu Godefroy de la Banque Palatine salue notamment le choix du lieu. Il ne s’agit pas seulement de sortir de nos entreprises mais d’investir le temps d’un module, un univers pour certains moins familier. "Même si nous avons l’habitude de fréquenter les allées des musées, combien d’entre nous avons eu le privilège de s’y poser le temps d’une formation et d’y reconsidérer nos pratiques ?".
C’est en effet l’incroyable salle conçue par l’architecte Leopold Banchini qui a accueilli les dernières séances de travail des participants le 16 mai. Intitulée "3-8" en référence au système d'organisation des horaires de travail, son œuvre est une salle de formation polyvalente permettant de vivre pleinement l’expérience de la création contemporaine.

Improbable Jean Baptiste Say


Le cahier des charges du Groupe BPCE était clair : « sortir du cadre, apprendre à travailler autrement, casser les repères », nous explique Dominique Rimokh, Responsable des Programmes Dirigeants et Potentiels. 
Pari réussi ! "Créativité, agilité, leardership entrepreneurial" sont les mots clés que retient Dominique Rimokh de ce module "très inspirationnel"».

Bravo aux artistes !

Improbable Institut Jean Baptiste Say

 

Pour en savoir plus, visualisez le clip de la promotion 2 du Groupe BPCE 
    
Pour en savoir plus sur l’Institut Jean-Baptiste Say

 

Campus