En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.

Close

Des projets de recherche sur les effets de la digitalisation

La Chaire « Une Usine pour le Futur » soutient notamment des projets de recherche sur les effets de la digitalisation sur les compétences des salariés des entreprises industrielles et sur leurs modes de management. C’est dans cette perspective que sous la houlette de sa nouvelle directrice scientifique, Géraldine Galindo, la chaire a lancé en 2018 plusieurs nouveaux projets s’inscrivant dans les axes de recherche suivants :

Digitalisation, projet de recherche, chaire Une usine pour le futre

1.    Les pratiques de digitalisation en usine : leviers et freins
2.    L’évolution des modes de travail des salariés inhérents à la digitalisation des usines :
  •    Les évolutions d’organisation
  •    L’évolution des compétences, des opérateurs et des managers, des organisations
3.    L’accompagnement RH et managérial de la digitalisation des usines

Confié à Fabienne Fel, Professeur Associé à ESCP, le premier projet porte sur l’analyse des pratiques de digitalisation et propose de faire un état des lieux des facteurs favorables et des freins à la mise en œuvre de la digitalisation.

Porté par Chaimae Bennis, le deuxième projet de recherche est un travail doctoral qui s’intéresse à la digitalisation et la façon dont elle fait évoluer les compétences dans les usines, non seulement des ouvriers, mais aussi de la maintenance et du management, suite à une immersion dans des usines de Safran et Michelin, partenaires de la Chaire.

Comment repenser les évolutions professionnelles dans les usines ? Telle est la question à laquelle le projet numéro 3, consacré à l’employabilité dans les usines et porté par Emmanuelle Garbe (ISTEC), va chercher à répondre.

Porté par la directrice scientifique de la Chaire, le quatrième projet vise à examiner quelles innovations RH choisir pour accompagner la digitalisation, en s’interrogeant sur la nature des évolutions RH pouvant accompagner la digitalisation mais aussi sur les manières dont les outils digitaux peuvent favoriser la transformation des pratiques.

Géraldine Galindo fera également équipe avec Emmanuelle Léon, Professeur Associé de ESCP, pour le projet numéro 5 qui s’intéressera aux « nouveaux » rôles de la fonction RH face à la digitalisation.

Anna Glaser (Professeur Assistant de ESCP) sera associée à Ann-Charlotte Teglborg (Professeur Associé de ESCP), Patrick Gilbert (Université Panthéon Sorbonne IAE de Paris) et Julie Fabbri (EM Lyon) pour le projet numéro 6 : quelles innovations managériales et organisationnelles pour accompagner la digitalisation des activités productives, ou comment la digitalisation fait-elle évoluer l'organisation et le management des activités productives ? 

D’autres projets seront également déployés dans les prochains mois en collaboration avec d’autres chercheurs, et potentiellement avec d’autres industries.

Campus